J’ai fait la découverte de Solus 3 vers la mi-mars 2018. J’ai déjà eu l’occasion d’essayer Debian, Ubuntu, Deepin et bien d’autres versions, mais ma favorite reste Solus. J’ai directement eu un coup de cœur pour cette distribution, car elle est très élégante et très moderne. De plus, c’est une version rolling release.

Solus 3 se décline sous 3 environnements de bureau. Il y a l’environnement Budgie, Gnome et MATE. Mon coup de cœur a penché en faveur de Budgie, car c’est un environnement de bureau qui apporte un nouveau souffle de vie avec un lot de modernité et d’élégance.

Solus Budgie

Environnement de bureau Solus Budgie

Solus Gnome

Environnement de bureau Solus Gnome

Solus MATE

Environnement de bureau Solus MATE

Je dois dire que nous avons le choix et que nous pouvons télécharger la version qui nous convient. Peu importe la version, l’expérience utilisateur est au rendez-vous !

Cette distribution a été conçue pour faciliter son utilisation. Je n’ai pas eu de difficulté à l’utiliser et pourtant, je ne m’y connais pas sur Linux.

Après l’installation et bien évidemment, après avoir configuré le système via le panneau de configuration qui est propre à l’environnement de bureau, tous les logiciels de base sont déjà installés.

  • Mozilla Firefox
  • Rhythmbox (lecteur audio)
  • GNOME Vidéos (lecteur multimédia)
  • Transmission (client BitTorrent)
  • Software Center (mises à jour, installation de nouveaux logiciels…)

Je trouve qu’il y a déjà de quoi faire. En plus, si vous voulez ajouter d’autres logiciels que vous utilisez au quotidien et qui ne s’y trouvent pas, vous pouvez passer par le Software Center pour installer les logiciels que vous avez besoin. Pour ce qui est des mises à jour, cela se passe toujours dans le Software Center.

Le Software Center de Solus 3

Installation de Solus

L’installation est vraiment un jeu d’enfant. Pour commencer, il vous faut vous rendre sur le site officiel et télécharger l’image ISO. Vous avez le choix entre les 3 environnements qui vous sont proposés.

Une fois que l’image disque est téléchargée, vous devez graver l’ISO sur un support DVD. Je vous recommande de graver votre image à une vitesse de x4. Je ne sais pas pourquoi, mais généralement, c’est la vitesse que j’utilise depuis de nombreuses années et je n’ai jamais eu de problème.

Dès que tout est fait, insérez votre DVD et démarrez sur celui-ci. Il ne vous reste plus qu’à suivre les étapes…

Pour de plus amples informations, je vous recommande de lire l’article publié (mardi 15 août 2017) par Frederic Bezies à propos de Solus 3. Un article bien détaillé dans lequel il nous fait par de ses impressions.

Pour ma part, c’est une expérience que je n’oublierais pas de sitôt et je garde un œil sur ce projet. D’après le site Distrowatch, la distribution Solus 3 est classée 8e sur 100 depuis ces 6 derniers mois (à partir de la date de publication de cet article).

Catégories : Linux

Kader ツ

Blogueur sur tout et sur du n'importe quoi, mordu des séries sur Netflix et accro à la malbouffe, mais pas que ça !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *